Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur l’utilisation des cookies et la modification de vos paramètres

L’ornithologie dans le jardin

Pratiquer la digiscopie dans son jardin

Il existe de nombreuses opportunités de découvrir la nature de près – juste devant notre porte, dans notre jardin ou dans un parc voisin. Selon Gudrun Kaufmann, chacun de nous peut réaliser d’innombrables découvertes captivantes. Pour elle, la digiscopie associe merveilleusement l’observation de la faune et l’occasion de capturer des instants uniques en images.

© Mag. Gudrun Kaufmann

Gudrun Kaufmann est biologiste, et s’intéresse depuis sa plus tendre enfance à l’observation des animaux et de la nature. Elle utilise une longue-vue d’observation ATX 25-60x65 équipée d’un adaptateur PA-i5 pour iPhone* 5/5s de SWAROVSKI OPTIK pour réaliser ses photos.

J’utilise actuellement une longue-vue ATX 25-60x65 pour pratiquer la digiscopie dans mon jardin. Cette longue-vue d’observation offre l’avantage d’une distance de mise au point minimale de 2,1 m seulement, ce qui la rend idéale pour capturer les moindres détails avec la technique de la macrophotographie. J’utilise un trépied en fibre de carbone pour obtenir une base stable, et mon appareil photo est un iPhone* 5s équipé du nouvel adaptateur PA-i5.

Il existe des tonnes d’applications permettant d’éditer les photos que vous avez réalisées directement sur votre iPhone*. Vous pouvez ainsi partager immédiatement des impressions sensationnelles avec vos amis.



Utilisez intelligemment l’ombre

Si vous utilisez votre matériel correctement, vous obtiendrez des photos et des vidéos de bonne qualité. Le plus important est d’installer son équipement de manière stable, tout particulièrement si vous réalisez un film, afin d’éviter toute vibration. La manière la plus simple consiste à utiliser un trépied de qualité et le kit mains libre de l’iPhone*, qui sert alors de télécommande de minuterie. Le réglage de la mise au point et du grossissement s’effectue évidemment avec la longue-vue d’observation, tandis que l’iPhone* gère l’exposition lumineuse et la focalisation fine. Les applications photo permettent également de distinguer la mise au point et l’exposition lumineuse.

Un problème que les utilisateurs de smartphones connaissent bien apparaît dans les conditions de forte luminosité. Dans ces conditions, l’image affichée à l’écran devient à peine visible. Il peut être intéressant de porter un chapeau à large bord, qui permet de projeter une ombre sur l’écran.



La biodiversité dans le jardin

Oiseaux, amphibiens, reptiles, petits mammifères, escargots, ainsi que d’innombrables insectes et plantes – voici les habitants habituels d’un jardin. En créant un biotope (ou un «coin en friche») et en privilégiant les plantes endémiques lors de la création de votre jardin, vous pouvez offrir différentes structures d’habitat et de la nourriture aux nombreux animaux qui l’habitent.



Positionnez-vous à l’endroit d’où viennent les chants

La digiscopie vous permet également d’observer et de photographier de près des animaux farouches, tels que les oiseaux et les reptiles. Les passionnés d’observation de la nature auront déjà remarqué que les oiseaux ne se laissent pas facilement photographier. Un moineau domestique peut nonchalamment se percher sur un buisson près de votre terrasse pour chanter à tue-tête; mais dès que vous sortez votre appareil photo, il s’éclipse. Votre jardin est donc un excellent endroit pour relever ce défi. Commencez par mémoriser le perchoir préféré de votre moineau chanteur; ensuite, cherchez un bon emplacement pour votre longue-vue d’observation et installez-la. Dès que l’oiseau s’y sera habitué, il recommencera à chanter, comme d’habitude. Et lorsque vous marcherez jusqu’à votre longue-vue d’observation pour simplement y connecter votre iPhone*, dans la plupart des cas, l’oiseau ne s’en préoccupera plus.

Les nichoirs et les mangeoires, positionnés dans des endroits faciles à photographier et agréables – tant pour l’oiseau que pour le photographe – améliorent vos chances de réaliser de belles photos. Cela s’applique également aux bains d’oiseaux, mais attention, toutefois ! Il est impératif d’observer une hygiène correcte lorsque l’on manipule des mangeoires et des bains d’oiseaux, pour ne pas leur faire de mal.

Gardez à l’esprit que vous pouvez réaliser de belles images, même à travers une fenêtre fermée. Et si vous laissez la pièce dans l’obscurité, les oiseaux ne vous remarqueront pas.

  • © Mag. Gudrun Kaufmann - Brambling
  • © Mag. Gudrun Kaufmann - Common toad
  • © Mag. Gudrun Kaufmann - Wasp
  • © Mag. Gudrun Kaufmann - Common wall lizard

Les reptiles sont plus lents le matin

Les reptiles adorent les endroits ensoleillés. Les serpents, en particulier, juste avant de muer, passent des journées entières au même endroit ; ils restent immobiles, à se gorger de soleil. Il est recommandé de photographier les reptiles le matin. Ces créatures doivent d’abord se réchauffer, ce qui signifie qu’elles sont encore lentes et peu alertes. Si vous n’avez pas déjà installé votre matériel la veille au soir, commencez par prendre des photos d’aussi loin que possible, puis rapprochez-vous progressivement des animaux, afin de ne pas les effaroucher.



Tout près des plus petits habitants du jardin

La macrophotographie, en revanche, est la meilleure option pour réaliser des photos d’insectes. Il est assez facile de photographier des insectes visitant une fleur devant votre objectif ; effectuez la mise au point sur une fleur et attendez simplement que l’insecte s’y intéresse. Toutefois, je vous déconseille d’utiliser le réglage d’agrandissement maximal de la longue-vue d’observation ; gardez toujours une marge de manœuvre. Enfin, les insectes se déplacent beaucoup ; vous risquez d’être terriblement déçu si vous avez l’opportunité de photographier une abeille volant devant une fleur, mais ne pouvez pas effectuer la mise au point, car vous avez déjà atteint le niveau de grossissement maximal pour simplement cadrer la fleur.

La nature est incroyable, et peut être découverte dans des endroits inhabituels. Elle offre des opportunités presque illimitées de capturer des instants saisissants dans des images. Profitez-en bien!

*iPhone est une marque commerciale d’Apple Inc.