Cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur l’utilisation des cookies et la modification de vos paramètres

Shipping

La netteté de l’image

Trois manières d’obtenir des photos de digiscopie nettes

La netteté est l’un des principaux défis auxquels sont confrontés les passionnés qui découvrent la digiscopie, car la netteté de l’image et l’intensité du sujet sont deux aspects très différents ; en outre, le support de sortie est également un facteur crucial. Le Dr. Jörg Kretzschmar, professionnel de la digiscopie, explique comment obtenir des photos d’une netteté absolue grâce au post-traitement informatique.

Autocontrast, well sharpened (Photoshop)

Le Dr. Jörg Kretzschmar est biologiste ; il s’est initié à la digiscopie dans le cadre de son travail. Il est l’un des passionnés les plus réputés des pays germanophones, et ses photos ne manquent jamais d’émouvoir le public. Il utilise une longue-vue d’observation STX 25-60x85 équipée d’un adaptateur TLS APO de SWAROVSKI OPTIK pour réaliser ses photos.

Lorsqu’ils débutent, de nombreux passionnés de digiscopie se heurtent au problème de la netteté des images. Dans la majorité des cas, ils obtiennent des images nettes – mais malheureusement, pas à un endroit permettant de mettre le sujet en valeur. Pour remédier à ce problème, il est indispensable de désactiver la fonction de mise au point automatique et d’effectuer ses réglages manuellement.

L’œil humain se base sur les différences de contraste pour effectuer la mise au point des images. Par exemple, il est possible de rendre de nombreuses images plus nettes en apparence en ajustant simplement la courbe des niveaux sur l’ensemble de l’image, de manière à former une courbe en forme de S; les zones sombres deviennent plus foncées, et les zones claires deviennent plus lumineuses. Le résultat est une image plus contrastée, qui semble plus nette. Les méthodes utilisées pour améliorer la netteté des images dans la digiscopie diffèrent évidemment de celles utilisées pour ajuster les contrastes.



La netteté d’une image peut uniquement être améliorée sur un ordinateur

Différentes possibilités s’offrent à vous pour améliorer la netteté de vos images. En règle générale, nous vous recommandons d’améliorer la netteté d’une image uniquement sur un ordinateur, et non sur l’appareil photo, pendant que vous prenez des photos. Lorsque vous améliorez la netteté d’une image chez vous, vous devez tenir compte de deux aspects importants:

Premièrement, de quels moyens disposez-vous pour parfaire la netteté de votre sujet actuel?

Deuxièmement, quel est l’objectif de l’amélioration de la netteté (diffusion sur Internet, présentation avec un projecteur, production en film ou tirage photo personnel)?

La netteté de l’image doit toujours être améliorée à la fin du traitement de l’image, car la modification des contrastes peut également entraîner une modification des couleurs – qui peut même altérer les vignettes des images. Si vous ne savez pas avec certitude comment vous allez utiliser ou présenter une image, nous vous conseillons de n’améliorer que très légèrement la netteté.

  • Original
  • Autocontrast (Photoshop)
  • Autocontrast, oversharpened (Photoshop)
  • Autocontrast, ok sharpened (Photoshop)

Trois techniques d’amélioration de la netteté pour les passionnés de digiscopie

La technique la plus connue est incontestablement celle appelée «accentuation». Celle-ci consiste à exagérer les différences dans certaines portions du sujet, telles que les bords et les structures, de manière semblable à une gradation ; toutefois, l’opération est effectuée sur certaines portions de l’image seulement.

Le paramètre d’accentuation 30-45-0(-10) permet d’obtenir une image d’une clarté cristalline. Hormis cette incontournable méthode pour améliorer la netteté de l’image, il existe différents filtres plus complexes, dérivés de celle-ci, selon le programme utilisé.

Si le sujet ne semble pas avoir été amélioré par l’application de ces filtres, l’amélioration de la netteté en mode LAB peut être une alternative. Pour cela, l’image RVB doit être convertie, dans Adobe Photoshop ou un programme semblable, en mode LAB, dans lequel seule la couche de luminance est traitée à l’aide du filtre de netteté habituel. Toutefois, n’oubliez pas de reconvertir l’image en mode RVB; dans le cas contraire, vous constaterez une altération significative des couleurs au moment de l’impression.

La troisième méthode pour améliorer la netteté de l’image, également très adaptée aux plumages d’oiseaux, consiste à utiliser le filtre passe-haut dans Adobe Photoshop (disponible sous l’option «Autres»). Celui-ci permet d’augmenter les contrastes entre les zones claires et sombres. Dans la plupart des cas, seule une valeur de 2,5 à 3 est requise. Ne soyez pas choqué par l’image de transparence en noir et blanc. Puisque nous traitons un calque de l’image préalablement copiée avec le filtre passe-haut, nous pouvons fusionner le calque filtré avec l’image d’origine, grâce au mode «Lumière crue». Cette méthode permet presque toujours d’améliorer l’image. Si l’effet vous semble trop fort, vous pouvez réduire à 40 % ou 60 % la transparence du calque dans Photoshop et ainsi, ajuster l’impact du filtre.



Erreurs à éviter

Les erreurs colorimétriques, une image visiblement trop nette et des transitions entre zones claires et sombres qui disparaissent en formant des franges lumineuses sur les contours – voici quelques exemples d’écueils à éviter lorsque vous améliorez la netteté d’une image.